New Delhi Katmandou

Autres Billets d'avion pas cher

Aéroports pour votre vol New Delhi-Katmandou

Aéroports à New Delhi:

Aéroports à Katmandou:

  • Tribhuvan (KTM)

Comparaison de billets d'avion de New Delhi à Katmandou, Népal

new delhi kathmandu

Envolez-vous de New Delhi vers Katmandou à petit prix grâce a Tarif'Air et son comparateur de vols simple et complet.

delhi katmandou

En quelques secondes trouvez les meilleurs tarifs parmi plus d'un millier de compagnies aériennes et d'agences de voyage vendant des billets d'avion ! Le moteur de recherche de vols interroge pour vous tous les sites qui vendent des billets d'avion New Delhi-Katmandou, vous pouvez ainsi trouver le moins cher en toute simplicité. Tous les vols disponibles en Inde et au Népal sont sur Tarif'Air !

new delhi katmandou

Grâce à Tarif'Air, ne dépensez pas toutes vos économies dans votre billet New Delhi-Katmandou et profitez pleinement de votre séjour à Katmandou.

à Katmandou : Le saviez-vous ?

Katmandou elle-même est le lieu de résidence de la plupart des bureaux gouvernementaux, des ambassades, des maisons de corporation et du palais. L'ancien palais royal de Narayanhiti, un large bâtiment nouvellement rose, s'élève à la droite de Thamel, le sanctuaire touristique du pays. Thamel est constitué de deux rues parallèles juste à l'ouest du palais. C'est l'emplacement de différentes résidences, appartenant à différentes célébrités. Le palais est à la tête de Durbar Marg, une rue remplie de magasins divers et variés.[...]

La plupart des rues de Katmandou ont des noms provenant du nepâlbhâshâ, affirmant son appartenance à la riche culture newari et à l'héritage qui en est resté.[...]

Le niveau de PM 10 à Katmandou a vu sa croissance tripler dans la dernière décennie. Le niveau de pollution à Katmandou pendant les mois d'hiver est maintenant comparable à certaines des villes les plus polluées du monde et reflète celle de Séoul en Corée du Sud au début des années 1980 lors de la rapide industrialisation de ce pays.[...]

extraits d'après wikipédia